Mazette, celle-ci, elle a su me faire mouiller, à la fin de l’interview, j’avais le string plein de cyprine ! Je vous présente donc Sheila, qui nous vient de Genève, où elle bosse, même si elle originaire de Lyon à la base. Cette coquine, amatrice de grands frissons en tout genre, voulait me rencontrer pour me rouler des pelles ! C’est ce qu’elle disait dans le message. Et la beurette avait de sacrés arguments : un joli visage, des seins beaux à tomber à la renverse et un regard de petite chienne en chaleur.

Je n’ai pas pu résister, et on a même commencer à se gouiner dans le bar où je devais l’interviewer. Du coup, on est vite parti cours Julien pour visiter LE 17, mon club échangiste préféré. L0, un copain marseillais nous attendait pour baiser la jolie beurette, mais moi, j’avais encore envie d’en profiter.

Du coup, la visite du club s’est vite transformée en orgie, avec moi qui léchais les nichons de l’amatrice pendant qu’elle se faisait bourrer la moule par notre copain marseillais. Très vite, ça a dégénéré, et tout le club échangiste est venu profiter de notre coquine.