Revoici Marie-Hélène, notre vieille rombière libertine, qui est venue cette fois avec son mari, un gentil gars plus candauliste que réellement échangiste, qui accepte très bien les envies de soumission hard de sa femme. Car oui, Marie-Hélène est soumise, un peu maso, elle aime être maltraitée par des hommes comme par des femmes.

Etre soumise à un couple amateur de BDSM, voilà le vrai fantasme de Marie-Hélène. Du coup, j’ai revêtu ma tenue de salope dominatrice, mais j’ai réservé une surprise à la libertine. En plus du couple dominateur – c’est-à-dire nous – elle aura aussi à obéir à notre grand pote black, lui aussi amateur de sexe avec une soumise.

La partouze BDSM peut commencer, et Marie-Hélène va prendre cher.