C’est quand même marrant, quand on connaît la suite des événements, de savoir que Juan a eu la trouille de m’accompagner quand l’équipe de J&M nous a contactés pour tourner ma toute première vidéo de cul. Il m’a dit : « ça va m’exciter de te regarder, je préfère pas venir, on verra après si ça se passe bien… ». Tu parles ! Il était mort de trac, il avait peur de pas bander devant la caméra, alors il m’a laissée me faire niquer par un inconnu ! Et j’ai pas regretté le voyage !

A l’époque, je n’avais pas encore pris mon pseudo de libertine et pour aller faire ma première vidéo, je n’ai pas pensé à donner un pseudo. Donc c’est Gina (mais c’est bien moi !) qui se fait défoncer le cul par un internaute de J&M devant la caméra.

Ce qui a été marrant aussi, c’est que le réalisateur s’est mis à m’interviewer sur mon libertinage alors que le gars me léchait comme un malade. Il me suçait les seins, il me tétait le clito et me masturbait la chatte pendant que je devais répondre à des questions sur ma vie sexuelle.