Oui, c’est vrai, j’adore les mecs. Mais je suis aussi un peu lesbienne sur les bords. Et il faut bien dire que le sexe entre meufs dans le milieu libertin, à Marseille comme ailleurs, c’est plutôt monnaie courante. Ce qui me va très bien car, si je ne suis pas très attirée par les pures lesbiennes, je kiffe bien les trips entre amatrices bisexuelles.